Chargement...
 

La culture et la communauté autiste

« Durant les premiers mois qui ont suivi mon diagnostic, il a été incroyablement soulageant et motivant de découvrir qu’il y avait d’autres personnes comme moi. Toute ma vie, j’étais convaincue d’être sur la mauvaise planète. Trouver enfin « les miens », cela m’a donné beaucoup de courage, d’espoir, une immense joie. À cause de mes anomalies sensorielles, il y a plein de choses qui me sont tellement difficiles à supporter ou qui me semblent si étrangères, si improbables. Et puis, ma manière de penser, mes valeurs, mes rêves, tout ça est si différent que je pensais sincèrement que j’étais la seule de mon espèce, perdue sur une planète étrangère. Peut-être y avais-je été oubliée par mes parents biologiques qui étaient repartis dans leur soucoupe? Ou bien mon âme s’était, par erreur ou par punition pour un horrible crime, incarnée dans un corps d’humain, sur cette planète bizarre? Il est très important pour un adulte autiste d s'approprier sa culture et s'identifier à sa communauté, c'est un début de bris d'isolement! »

Il est très important pour toute personne autiste de pouvoir fréquenter d’autres personnes autistes, que ce soit en personne, via Internet, via les livres, peu importe. C’est très difficile de se sentir aussi seul, isolé, fondamentalement incompris, au milieu de la multitude. Et aussi, d’avoir comme seul feedback qu’on est une personne défectueuse, à qui « il manque quelque chose », qui « a été endommagée », qu’il faudrait « réparer » ou « guérir ». Malheureusement, bien des familles d’autistes voient leur proche comme « un neurotypique défectueux », plutôt que comme un autiste. Une image circule beaucoup dans les milieux autistes et porte la légende (traduction libre) : « Ceci est un chat. Ceci n’est pas un chien défectueux. Ce chat est tout à fait content d’être un chat. »

Si vous intervenez auprès d’une personne autiste, assurez-vous qu’elle a accès à sa culture et aux siens. Donnez-lui les liens vers les blogues, les vlogues et les conférences d’autistes. Si vous tenez une bibliothèque, essayez d’acheter quelques livres écrits par des auteurs autistes. Les auteurs autistes écrivent tout autant des autobiographies que des romans, des ouvrages de science-fiction, des ouvrages de psychologie, de très sérieux ouvrages scientifiques, des bandes dessinées, des livres pour enfants, en fait tous les types de livres!

Paul Johnson, un adulte autiste qui est aussi thérapeute, a dit (Dans le film Aspergers The Movie de Alex Sina, à 1:30:42, traduction libre) :

« C’est à la fin de mon adolescence que j’ai compris qu’il ne servait à rien d’essayer de me battre contre le fait que je suis différent : je suis différent. Je ne savais pas que je suis sur le spectre (de l’autisme), mais je savais que j’étais différent et que je pensais différemment. […] Et j’ai commencé à avoir un peu de plaisir avec tout ça, à dire : je vais faire ceci et cela, peu importe pourvu que ça me semblait correct. Et si les autres rient de moi, je vais leur dire : allez, riez plus fort! Sans m’en soucier. Il m’a fallu du temps pour arriver à ce point, ça a été tout un processus d’arriver à voir que je suis différent et que c’est correct. »

Table des matières:

Collaborateur(s) de cette page: zephirin et system .
Page dernièrement modifiée le Jeudi août 20, 2020 16:47:22 EDT par zephirin. (Version 17)

Dernières publications de blogue

  1. Des fois, je ne suis pas capable
    2020-10-03 09:07
  2. Autisme et routine
    2020-08-28 08:50
  3. Autisme et déni
    2020-08-28 08:03
  4. Autisme et anorexie
    2020-08-28 07:05

Dernières pages visitées